Keywords

Add keywords

On lit dans le Journal de l'arrondissement du Havre:

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

On lit dans le Journal de l'arrondissement du Havre:

Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, un malfaiteur s'est
introduit dans l'église de Rogerville. Pour pénétrer dans L'enceinte,
il avait d'abord tenté de desceller un des barreaux qui garnissent
les croisées ; mais , n'ayant pu réussir, il enleva an moyen d'un
coutre de charrue une pierre dans laquelle ces barreaux sont scellés
Une fois dans l'intérieur de l'église, il défonça avec un ciseau de
plusieurs troncs dans lesquels il y avait une somme de  
62 fr. 75 c., et qu'il serra dans une espèce de sac fermé avec  
manche d'une blouse.
A un moment où le malfaiteur allait terminer son opération , deux
personnes qui passaient près de l'église, ayant entendu du bruit,
s'arrêtèrent et regardèrent par la croisée. Elles virent placé près d'un tronc

un individu qui y puisait à pleines mains et qui en transva-
sait le contenu dans un sac. Le voleur, , s'apercevant qu'il n'était
pas seul laissa précipitamment la place, se sauva par l'endroit par
lequel il était entré , en sautant par dessus les épaules des personnes
qui étaient venues le déranger dans ses travaux , et disparut en  
emportant le coutre ayant servi pour l'effraction, et criant à celui
près duquel il avait passé qu'il le reverrait ! On retrouva dans la sa-
Christie le sac dont nous avons parlé et que le voleur avait Aban
donné dans sa précipitation ; auprès était un ciseau de menuisier.
Dans la même nuit , L'église de Gainneville a été le théâtre d'
événement semblable. La porte de la sacristie a été enfoncé, et les
troncs, qui contenaient environ cent francs, ont été vidés. L'effraction
a été également faite avec un coutre que l'on a retrouvé tordu dans
l'église. Les voleurs sont sortis par une croisée qu'ils ont    
brisée dans la chapelle de la Vierge.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher