Keywords

Add keywords

4 Mademoiselle Fanny E188ler, artiste au Ihoagre royal de 'Opdra.

4 Mademoiselle Fanny E188ler, artiste au Ihoagre royal de 'Opdra.
Mademoiselle,
I
,, Excusez-moi la Iiberté que je prends de vous écrire. Un accident, assez
drôle du reste , vient de me retirer pour un moment la liberté , et sous tes
verrOux de la prison des Madelonnettes pour un duel, et cc duel, assez drôle
Iesjesles aussi
de lui-même. 1Jn polisson qui ce permettait de parler contre
gracieUX que les vôtres , contre un jeu de thAtre aui simple que brillant.
Non, je ne pouvais souffrir cel , et voilk la cause de mon arrestatiosi. Je
sollicite de vous, aussi bonne, et dont le ceur aussi boa que généreux,
a
quelques soulagemens ; car, étudiant a Paris, et n'osant ecrire ma famille
A Lyon, je ne sais comment faire pour obtenir le faible paiement de mon
avocat , passant incessamment en jugement. Les journaux vont retentir de
cette affaire, qui Be me fait qu'un honneur dont je suis flattê. Soyez assez
bonne, Mademoiselle, pour ne pas oublier l'homme dans une position triste,
qui t lors de ma Iiberté , sera brillante.
a
Croyez ma reconnaissance , et moi-mémeje m'empresserai d'aller re
mercier ma hienfaitrice.
, Voire respectueul serviteur dévou.
FELIX de JACQUET,
) Etudiant en mdecine.
a
Cette lettre , pas plus que les autres , ne parvint son adresse. Toutes , ar-
rêtées an greffe de la prison,furent remises a M. le commissaire de police , et
a
elles venaient aujourd'hui la charge des prëvenus.
Jacquet, Dumont et Morel ont étê condamnés a treize mois d'emprisonnè-
a
ment ; Vignet deux ans de la méme peine, comme êtant en état de récidive.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher