Keywords

Add keywords

quararite lidures , a'rec exposition lu trs-Saint-Sacrement

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

quararite lidures , a'rec exposition lu trs-Saint-Sacrement
pour dernaider a Dieu Un temps plus favorable aux biens
4e In terre.
- On vient de reprendre leg travauX &'embeilissement du
maitre-natel de In basilique mtroi litairiede Paris; le grand-
has-relief en bronze clortç , d'un tis-bon style , qui en thS-
orait le dev ant , a6teddmontd pour Mre redord en or
moulu.
On a suppi'im , fort l propos , deux petits has-reliefs , 1" ,on
ulsiguifians et d'un goi\t mesquin avacent Re places a
chaque extrémit do cet autel , lors tie son rccLion en i8o3.
On Va mettre a la place de ces has - reliefs qui fl'étflieflt
qu'en plâtre , des pannenux, en rnarbre blanc , dcors du
monogramm e de la Vierge , patrone (IC cette église. Les deux
faces laLraIes d0 ['autel seront garnies de pauneauxen marbre
blanc ,orns du mme monogramme.
On termjne dons leg ateliers de M. F'orestier, fondeur-
ciseleur , leg 6cussons aux arnies du Roi , qui seront places
SUr leg pidetaux en marlire blauc, des SIX anges en bronze
at des statues de Louis XIII et de Louis XLV clans le sane- '
tUsire.
Ii paralt que ces divers travaux seront achcvCs pour in
Pte de I'Assornptiou , poque de l'anuiversaire du vou de
Louis XII!, de cc pieux monnrque auquel le cheur de ce
tempIe.dt en partie ses embellisseinens dont ii va recouvrer
lIon la richesse et Ia magnificence ,mais du moms cette male
S,mPl,c,t4 qni plaira encore aux amateurs des arts.
L'titatmaj or des Invalides et Lun grand nombre d sous-
officiers etnensionnaires, présentCs par M. Valleville, admi-
flistrateur a0 l'hdtel , out complimente hier M. Ic cluc de
Coigny , leur gouverneur, cur sa nomination an grade dc ma-
clial do France. Le due a recu avec beaucoup do grace
les braves qu'il se plait nommer ses Yleux camarades. 118
lili Out
Ctpfiim flu sentiment bient touch ant, en disant qu'ils
regardaient comme le complement des bontCs du fbi pour
le
corps , l'jllustration qui recompensait leg services de leur
M. David, graveur de la chambre et tin cabinet du fbi
G Presentd 1 S. M. et vient de faire pnraItre in grand por-
trait en pied de Henri IV , rev tu do sos habits royatsx , ( 10
deut pieds tie hauteur cur un pied six pouces do largeur. Cc
Portrait est destinti a faire pendant i celui de S. M.
XVIII, du mme artiste. Los Cprcuves avant Ia Iettre
8ont du prix de fib Ir. , et celles avec los leittes blanches
3o fr. Chz l'auteur , rue tie Corneille, no 3.
L'acadtt-n;e francaise s'est assemblee anjourd'hui pour
entend re Ia lecture tie
ordonnances du fbi Conceroant
l8 nonveau x statuts de l'acaddmie et le rCglement de sos
fod5.
L'academie des inscriptions et bellesIettrës avaiLpro-
Os Pour sujet du prix qu'elle devait adjiiger cette ounCe
Wen le systme metrique tic Hdron d'Alexandrie, et
den titermjne les rapports avec les autres mesures die Ion-
ueur des ancleus.
[,
fit "auteur es ePrix a Cte' ad juge' an mCmoire enregistre sous le no 2
t M. Letronna, nomrnC mernbre tie l'acadc'mie
"Wr ieurement a
la remise tie mCmoire an secretariat
e l'iuStjtUt SOfl
Depuis deux ans plusiefirs brevets d'invention ont f5t4ob-
lecklls en France , pour In prCtendue dCcouverte tin systrne flavig
a
im 15 Paitle tie bteaux vapeur. Ii nest aucun
at qil i Ce revendiquent, et le titre d'nventeur
0 a
1droit excln3jf l'ezploiLatiou de son brevet.
I
Thar qii se niontre avec le plus d'assurance est M. le
rience5 Jon firhy, qui rCclame In priorit6 pour ses expC-
Sur a Sane, en 178.
1 c ,
uie t eux pour ces Messieurs ? invention , qu'il exste
ranc0, Oily rages imprimCs, soit cI,ez l'Ctrangcr, soft en
a Vapeur se 1735, dons lesquels le systeme des bateaux
rIene08 rouv e ampleinent (lecrit et appuyC par des expC-
par ces tCmoins irrCcusables , du plagist le
tu 5 its sont dchtis
a leurs (10 plein droit di bCnCfice
anfifois Pretendu5 brevet s d'inyeutjon , aux terrases do Is loi
La ]afl'tjer 17Q7. *
frailCOmpagnie ajol syant impnrtC la premiere ,et grands
haute I" ession, s'en est assure l'usage
Ufl
St brevet d'impor to Lien.
quc In mme compagnie syant mis leg machines

haute pression a l'abr de tant tie dangers., s'est pnhirvnc
tieplusseurs brevets de perfectionncment , qui rCservent a cue
Settle is constiuction et I'ensloi doces proeddds s pCriUUX.
La coinpagnic Pajol a fait signifier a M. Ic marquis le
Jouffroy l'analyse de ses brevets d'importation et tie perfec-
tionnenient, afin de le prémunir contre les inspirations d'imi-
ter aucun de ces procédes , qui auraient pu Iui etre donnés
Par un de ses agens.
Un mémoire qui est sous presse , en donnant I'historique
des bateaux ii vapeur, fera disparaitre tontes leg pretentious
de ces inventeurs.
—Depuis hier , la Seine a baisse' do pies d'un pied.
- Mme Ia duchesse tie Frioul , veuve du gCnCral Duroc
venant tie Paris , a passé Ic 7 tie cc mois Siuttgard pour se
rendre C Vienne. On se rappelle que Mme la marCchale
BessiCres , duchesse d'Istrie , est dons cette capitale depuis
quinze jones. On croit quo Ic voyage de ces dames a pour
but tie poursnivre eIles-mmes leurs eCciamations pour ties
dotations que leurs dpoux possdaent en Italic. Des rCcla-
mations do mCrne nature avaient dC1C Cid faites par plusiours
gCnCraux francais mrs du congrCs de Vienne.
- Doin Roinnald Moissonnier , vicaire-gCnCral ties Char-
treux , natif de Lyon , a passé C CliambCi y Jo 2 tie cc mois
venant tie Suisse et so rcndant C la Grande-Chartreuse pour
y prendre possession, an norn tie son Ortire, tie cette maisoil
qui oct restitue'e aix Chartreux, avec ses dCpendauces ,
l'excel)tlon ties bois. Cc venerable religleux , age tie 4 otis
Ctait prtC en litiCre , et suivi tie deux fourgons d'Cquipages
ii nienilt avec lui deux freres loiSet quelqucs ouvriers. Pin-
Sleurs Chartrenx tin dCpartement tie l'lserc et d'antres con
trés voisines vont joiradre leur supCrieur clans cette celebre
retraite tie saint Bruno , chef-lieu do I'Ordre.
( Journal do Clianthéry. )
-- Déux personnes sont mortes, ii ' a quelqucs jours, C
Etampes, enipoisounees par tics champignons.
- Le prince tie 1-lohenlohe, dont S. M. 'dent tie reconnoitre
SigCnCreusement le zCle e leg services, est arrive le aq pullet
C LunCville, oit leg autoritCs Iui n'nt etC prCsent(es. MM. tie
Choiseul et tie Saint-Geniez, colonels , so tout rendus chez
mi avec leur corps d'officiers , Parini lesquels ii s'OSt retronve'
tics honimes qin nvaient servi clansl'arntCe tie CondC. Let-
manche, Ic prince assista C la messe , et donna flu grand
diner. Son affabilitC Iui a gagnC tons leg cceurs. On Se dis-
pose C recevoir Ia princesse avec leg mimes honneurs , et In
yule est tris-flattCe tie I'esCrancede conserver cette noble
famille, qui a exercC si génereusement l'hospitalitC envers ties
Iran çais maiheureux , et qui a contracte' des necuds si intinics
avec notre nation.
- On e'crit tie Manheim , 8 julIet Depuis hultjours,
ies environs tie notre yule sont inonde's. Le Rhin et Ic N ecker
se sont Cleve's de neuf plods six poucs an dessus de leur hau-
teur moyenne. Lors ties fortes inontiations tie 178 , 1 779
1784, 17815 et 1799 , Ia plus grande hauteur ties eaux n'a e'tC
que de dix C douze pietis. Cette inondation a dCtruct leg espC-.
rances tie In pins belle rJcoite. C c qu'on a perdu en foius
en grains , en tabacs , en legumes, est incalculable.
- On attendait Ic i4 juillet, Ic roi tie Prusse aux hams
tie Carlsbad. Le prince Blucher , qul se trouve depuis quel-
que tems (ions cette yule, doit itre portE pour so rcndre aux
hams tie Dobberan.
—LeJournal d'Harlem continue C parler tin grand nombre
tie families nnglaises qul arrivent C Bruxelles: plusieurs d'entre
dies vent passer i'e'tC et l'autotnne darts cette yule et clans los
belles maisons de campagne des environs.
- II y a encore C Berlin quciques CmigrCs francais, C qul
leur grand Age tie permet pas de revenir en France.
- On triande tie Vienne, quo M It comte tie Zernicheff,
gCnCral russe, est attendu clans cette capitale, et qu'on le cro*
charge' d'nne mission .trCs-smportante.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher