Keywords

Add keywords

P oa s x E.

P oa s x E.

QUATRIEME NUIT D' YOUNG.
Invocation l La Lune, traduElion lthre.
CefFe , Dieu du fommeil , d'égarer ma penfée
Et vous, Songes troinpeurs , dont moo awe cli
bercee
Ne verfez plus fur mbi vos bizarres faveurs;
Pour one fois encore je veux fuir vos douceur
La nuir, fur l'ljnivers , a répendu ion ombre;
Tout , d'un vaire défert , offre l'image fombre
La raifon fuIe brilie ,&fon flambeau divin,
Dans moo ccaurfatisfaitraltume Ic chagrin.
Morrels du doux fommeil vous favourez les
charines
Mes yeux s'ouvrenr , hdlas pour répandre des
larines.
Plum d'ardeur & d'efpoir, an déciin d'un beau jout,
L'Amant vole oil l'atrend l'objet de ion amour.
Avec autarit de zele ,&non moms d'aligrefte
Ic vole an rendez-vous oil m'artend la trifteWe.
Voici l'heure oil je dois, an milieu des tombeaux,
Deioendre dans won nine, inrerroger mes maulS:
Voici l'heure on j'entends la douleur qui m'appelle,
J'aime a m'entretenir & veiller avec die.
Divinité propice a tons les rendres cecurs
Dour l'afpedl confolant adoucir les rnalheurs,
Toi qul, feu e an milieu des rdnebres profondes,
Regnes rianquillenient fur la foule des mondes
0 Lune! infpice-moi desc-hanrs dignes des CieuX
Quitte les airs, defcendn de too Char lumineUx
Echaufl'e mci efprits , bannis-en la foiblelfe,
Et pénerre mci fens d'une immortelle ivreffe
L'einpire de Ia isuit Well dévolu qu'à roi
Er ce vafte Univers eft foumis a ta loi.
Soiur tie l'aftre du jour , a ra courfè fjdele 5
Des uiplieres in coisduis la marche folemnelle
Toi feule , fur ton trone -, apperçois les relibriS
Dont Ic jeu fair mouvoh- ces inombrables corps'
Répere leurs concerts a mon ame atiendriem
Fais paffér dans mes Yers leur célefte harmOniCa
Les Monrels éioignés de ta paifible dour
Ne l'entendent jamais darss leur bruyantfeJoUt.
Daigne , dans les douceurs d'un fonge f5vOrSbICt
Nourrir de leurs accords mon awe inf'atiablt

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher