Keywords

Add keywords

tnent que la 'c-illo de Tunis est bIoquce par l'escadce d'Alger ,

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

tnent que la 'c-illo de Tunis est bIoquce par l'escadce d'Alger ,
en donne avis anx navigateurs , aim qu'ils prennent Ics mesures
de ALrete convenablcs.
- Madame la comtessedeGoihTand(reine de Suede) , i {
a
dpos entre leg mains de M. ChevEier , iiotaire Patis , la
somme de 5oo fiaics , pour le monument a ériger a Mg' le
due de Berry.
— D'api's une dicision de M. le directeur-góndral des
posteS , leg couriers de !a malic qui ri'avaicnt pas un traitineutjchaque onnée de
tite vennent d'être mis aux appowtemens.
— On sonscrit en cc moment i
rappelle les motifs de 1'lionneur qne Ic fbi a accordé an d-
partement du Nord , on iui confiant tine partie des dpoui11es
mort&Ies do prince chéri qui nous cause d'terne1s regrets.
Cette médaiUe , du module de vingt-denxiignes, représen-
tera d'un cté 1'eigie de S. A. Mgr le due de Berry; de I'autre ,
le mauo1óe que I'ou s'ocCupe d'élever dans 1'gIise de Saint-
I1airice , avec cet exergue : Entre le dd1,artemenf du Nordvenir
a
et mol , c'est a la vie et la wort.
- On porte It trente le noinbre des communes du dportc- (
meat de I'Ain qui out plus on moms été maltraitées dans I
s'accorde a dire que la quantitd de grosse grate a &4 veritable-
meat eitraordinaire. La noyau des grélons, en gónéral angit.
leux. , 6talt de la grosseur d'un ceuf. .
La commune d'Ochiaz a été traversée par one trombe qni ,
a renversd les maisons et les
Sur une largeur de 200 mtrcs , (
arbres leg plus gros sur son passage. Les habitans étaient aux
a en deux enfans tuós et d'autres bics-
champs ; cependant it y
Se5 sous les debris des maisons. Un enfant an bercean a été
trouvé sain et sauf sous une poutre qni l'a protégé en formant
Un angle au-.dessas dc mi.
Un phénornène assez singulier a été remarqtié dans une des J
quatre pieds de profondeur a étë it Sec pendant toute sa durCc ,
etl'eau y est revenue deux heures après.
Parmi les accidents des orages du 20 juillet, on cite l'incendie
de trois maisons de la commune de Nucourt , près de  
Magny (Seine-et-Oise.). Cet incendie, allumé par la foudre, attaquait
une quatrième maison , quand , grâce au zèle des pompiers
de Magny, on put se rendre maître du feu qui menaçait
tout le village. Les autorités et les habitanst de Nucourt ont té-
moigné la plus vive reconnaissance aux pompiers et à leur brave

chef, M. Magnan , dont le zèle et le courage leur ont été si utiles
en cette circonstance. On a sauvé beaucoup d'effets des
maisons ; mais ces maisons n'étaient point assurées, et leur perte
retombe sur leurs propriétaires.
Pendant pie nous
quo nous soinmes menaces de manquer d'huile, on de devoir
la payer bien chcr , la Providence vient de dCvoiler , ainsi
que flous l'avons dtjit annoncC, it MM.
Lille) tin secret qai ne pouvait etre dCcouvcrt plus it propos.
Ces Messieurs out recoiinu quo la graine du cotonnier d'ArnC-
i'ique Colitient beaucoup d'huile dont l'extraction est aussi
facile quo cello de l'huile de colza. Le mal que nous a fait
eprouve r la rigucur do froici no pouvait trouver Fine plus
compensation. PLeste maintenant it Is chinsie it nous apprcndre
si les
qualitds de l'hnile du cotonnier Wont IICfl de riuiihle
et
si cc nouveau liquide pent rcmplaCcr sans inconvenient, an
Oins pour nos fabriques , l'huilc jue produit l'olivier.
Depuis
26 ans to gouvernement autrichien devait aux ha-
bitans de Valenciennes one somme assez considerable; l'on scm-
blait avoir
perdu I'espoir de la rCcupérer. L'autoritC municipale
est enfin parvenn e it en obtenir
Ic remboursement dont les Va-
leurs Sont dCposC cs
it Ia caisse de consignation a Paris.
—La granded 850 Anne de Russie, dent le manage avec
le grand-due Constantin a Cté deruièreinent dissous, a quittC sa
campag ne de Bnunisdern prCs Berne pour se renche
auz eaux
de Bade prs Rastadt. On assure quo S. I.
visit0 it la
de Cobourg, et quelle sera de velour en Suisse
pour l'antomiie prochain.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher