Keywords

Add keywords

I

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

I
SPECTACLES i
!I
. II
THEATRE DES AtTS. II
P*o*wmi. II
L'ussemb1ie
iftait plus brillante quit nombreuse; trials ja -
inais l'adage : Les absens out tort , nit fut plus vai , cat'
jamais, (laos ses trois concerts, Paganini no s'était Ievé ausi
hatit : puret ti son , expression musicale. Melodies enchan-
tei'escea , diflicuItia vaincues , vt,jL cc qu'il Dolts a prodigiie
dana let qilatre morceaux o* ii s'eitfait entendre; je tie pills
gard qua répttcr avec les dilettanti parisietis : Verb"
t ]
desu !zt ; car ii n est guère do mots pour bien rendre Ic j
pluisir quil a fait i5prouver.
pendant qu'on applaudisaait Paganitti , dans on intervalic
ne son tr(uisiu me morceau , )1usieut'l couronnea iui out site
Ianct 5 es; ct ii ics a recues avec des signes non équivoques de
mail I
I reconnaissance , en luomme qui nit se ci-oyalt pas indigne
d'un tel bonheur. À ces couronnes étaient joins des vers que  
Valmore est venu lire ensuite. Ces vers ne sont ni meilleurs ni
pires que tant d'autres inspirés par de semblables circonstances.
A Ia fin de la Danse (Ifs So,-ders , composilion 1)1eIc
d'origin-ulitC, excuuttc avec tine rare perfection par Paganini ,
line nouvel C courolune est panic de is loge des autcritts
uninicipjlc , ; raganini l'a ramasCc cC ia placdc stir sa iCte ,
r-mer('uant Ic public de ses temignages tuuanimes dadwira-
tion Up aritrc • peut-Cire , auraut attendu qu'on vict en
paver sonfront ; mais j'aime , quant rnoi , cette noble assu-
rance (I' Ufl incomparable t&ent 1 qrri s'asaocie franchement ,
sans Wguculeric , des hommages si bien mérits. M. Schall-
et Tilly SC souL renduis aussi Ie iuiterprCtes des artistes tie
en venant joindre C cetle cotironne surIa
n otre tIiiti'e , ,
do Paganini lea lauriers qui Iui avaieut déjC tC adresuds.
ttc ,
Lea acccssoires (In concert Lint &6 gtner'ulement bien exC-
Schaffner, eat
ciutts :ill Dance Lis .i3Io,'ts , do H. one fort
bellesymphonic ; settlement des pers000es, an go(t desqiieIles
rapporte volontiers, ont trotivd nile l'ariti'e monde tie
rlevaitpasAire tin s4jourtropddsagrtaFIe i onjugcr par Ia
viyaitti desdanses do sirs liabituits et iclat de letur mtisique.
dans l.i
L'air de Ia Violette , c1ianLt par Joseph , prcmdi'e
partie dii conceit, tait loin d'ttrc aiissi-heurettsenient clioisi
I que sa romance (litRetour de Pierre.
Direpie Kill Bertisault a s i tti charmaute,cc scrait n'ap
pretudrc rico a pers000e. M 1 t Lcmeale nous avait romis un
air ilcRobot (kS FJois, qrui s'cst trouv, C l'exécutioti, Irans-
foimui en on air dri fla,'ber. Cette petite mu -action anpro—
gramme n'a pas cmpciuu Kill Lemcslc do t'ecevoir des encou-
ragemens méritea.
on commeneer a & six heure. précises. )

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher