Keywords

Add keywords

On nous mande de Doudeville

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

On nous mande de Doudeville
" On n'a pas oublié sans doute la facétie de
M. notre curé qui , le jour de la Saint-Philippe,
pendant que la garde nationale s'était rendue à
l'église , croyant y entendre chanter le Dornine
salvum , se mit à entonner le Libera.
" Cet ecclésiastique jouissait depuis sept ans d'un
supplément de traitement de 300f. , que lui faisait
le conseil de fabrique , pour Ie dédommager de la
perte qu'il avait éprouvée d'une somme assez considé-
rable placée à intérêt. Le conseil , par une décision
récente , vient de supprimer cette pension ; il n'a
pas jugé qu'une faveur fût due a l'ecclésiastique qui,
cédant à de fanatiques instigations , avait manifesté
si publiquement sa répugnance pour l'ordre de
choses fondé par la révolution de juillet.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher