Profil de pierrick.lelievre

Commentaires

[pierrick.lelievre peut ne pas être l'auteur de la version la plus récente du commentaire ci-dessous]

pierrick.lelievre n'a pas encore fait de commentaires

Nuage de marqueurs

pierrick.lelievre n'a pas encore ajouté de marqueurs

Correction de texte

pierrick.lelievre a participé en corrigeant 31 lignes. Les plus récentes sont :
ArticleDateAnciennes lignesNouvelles lignes
Rouen, ler Janvier. L'ANNEE 1839. Lannée 1840 commence sous des auspices bien difFérens de ceux
Le Journal de Rouen mercredi 1 janvier 1840 L'ANNEE 1839. Lannée 1840 commence sous des auspices bien difFérens de ceux , page 1
article
2012-10-04 11:33:55.0choses ; quant nous , nous avons à-la-fois Ie regret et le triste
(( Nous voudrions que La tin de l'année sidérale qui West accom-
,lie, it y a quelques heures, fttt le terme du cycle politique quo nous
:arcourons depuis bientOt neuf années. Nous voudrions qua cola Mt,
aisnous ne pouvons l'espérer, , malgré les efforts de la grande coa-
14tiOn qui s'agite en ce moment, et qu'il ne serait pas impossible de
oir dégénérer en unegrands deceptionpour ceux qui ont fondé sur
lie quelques espérances. . ..
1)
,us ne saurions &re , en aucun cas , taxes de nous ètre abuses sur
hate de revoir l'anivre ]as hommes du parti du 13 mars ou du 1 1
)) Nous sommes persuades que, dans l'un on l'autre cas, ne pourra
quo se trouver accéléréc Ia demonstration laquelle nous avons
attaché nos convictions savoir quo la politique qui a prévalu jus-
qu'à cc jour est une irnpossibilité on une impasse , en d'autres ter-
dans les rangs de la démocratie , purent croire , it y a aujourd'hui
Un an, cette prophétie inspirée par on parti pris de voir les choses
choses ; quant nous , nous avons à-la-fois le regret et le triste
(( Nous voudrions que La tin de l'année sidérale qui s' est accom-
plie, il y a quelques heures, fût le terme du cycle politique quo nous
parcourons depuis bientôt neuf années. Nous voudrions que cela fût,
m ais nous ne pouvons l'espérer, , malgré les efforts de la grande coa-
lition qui s'agite en ce moment, et qu'il ne serait pas impossible de
oir dégénérer en une grande deception pour ceux qui ont fondé sur
belles quelques espérances. . ..

nous ne saurions être , en aucun cas , taxés de nous être abuses sur
hate de revoir l'anivre les hommes du parti du 13 mars ou du 1 1
)) Nous sommes persuades que, dans l'un ou l'autre cas, ne pourra
quo se trouver accélérée la demonstration laquelle nous avons
attaché nos convictions savoir que la politique qui a prévalu jus-
qu'à cc jour est une irnpossibilité ou une impasse , en d'autres ter-
dans les rangs de la démocratie , purent croire , il y a aujourd'hui
Un an, cette prophétie inspirée par un parti pris de voir les choses
Rouen, ler Janvier. L'ANNEE 1839. Lannée 1840 commence sous des auspices bien difFérens de ceux
Le Journal de Rouen mercredi 1 janvier 1840 L'ANNEE 1839. Lannée 1840 commence sous des auspices bien difFérens de ceux , page 1
article
2012-10-01 11:43:29.0qui marquèrentle debut de l'anriée 1839. La situation daus taquelle
nous foils trouvons dolt sembler bien bizarre, bien ótrange , bien
inexplicable ceux qui ne s'en tiennent qu'à la superticie des
choses ; quant nous , nous avons à-la-fois Ia regret et le triste
avautage de pouvoir dire quo si nous avons étó trompés sur le
coinpte de quelques hommes • nous avions du moms pressenti les
d'autres avaient fondé de grandes espérances. Leierjanvier 1839
an moment oil tons les partis dits parlementair?s moritaient , en-
.seignes déptoyóes l'assaut de la prerogative royale et du gouver-
a
a
, a
qui marquèrent le debut de l'anriée 1839. La situation dans laquelle
nous nous trouvons doit sembler bien bizarre, bien étrange , bien
inexplicable à ceux qui ne s'en tiennent qu'à la superticie des
choses ; quant nous , nous avons à-la-fois Ie regret et le triste
avantage de pouvoir dire quo si nous avons été trompés sur le
compte de quelques hommes • nous avions du moins pressenti les
d'autres avaient fondé de grandes espérances. Le 1er janvier 1839
au moment où tous les partis dits parlementaires montaient , en-
.seignes déployés l'assaut de la prerogative royale et du gouver-



Prix de l'abonnement Prix . e,abonne• . _______
Le Journal de Rouen mercredi 1 janvier 1840 Prix . e,abonne• . _______ , page 1
article
2012-10-01 11:39:10.0Prix
bc t'2tbonncmcnt

Prix de l'abonnement