Keywords

Add keywords

Jenillcttrn.

Jenillcttrn.

lINE BAIDE 1)E GEANS.
I.
II paralt , dit Pipo (1) , que le vent a étd chaud par I&-bas , la bande a
soif.
- It parait, ditMimo (2), quo Is campagne a dtd bonne ; car on sait
le proerbe : Point d'argeut , point de yin ; a La cave de monseigneur reste
close.
— C'est un fort saint homme quo notre évéque. . . . , saul t'article do la
finance.
II act singulier, vraiment , que monseigneur traite avec ces damnds de
Ontrebandiers au lieu de les excommu nier.
— Pourquoi ? Its patent toujours d'avance.
Mais c'est de l'argent mal acquis.
- A la bonne heure ; auqsi West-ce point comme évéque qu'il traite avec
tux ; ce qui eat bien different , tu conçois.
— Pas trop bien , car, arès tout, ii eat payé par sa majeste. . .
Pour sa;iver lea ames de sea sujets , non lea deniers de la gabelle. C'est
l'atfajre des garde-cétes chacun son métier.
Pendant cette conversation , dix mulets flanqués chacun do deux barils de
vin de Naro du crt de monseigneur, et lies , solon l'usage sicilien ,a Ia queue
lea uns des autres gravissaient lentement le revers septentrional du mont
,
de Lavana qui sdpare la yule de Nero de celle de Palms. Le sentier était
,
fortescarpé ; mais lea mulets ne bronchaient pas et lour pied experimenté
lie posaitjamais qu'à coup sr. ,
Les deux muletiers étaient juchés sur Ic cou des deux mulets qul ou-
Vraientet fermaient la mrche, Mimo en tête Pipo a l'arriere-garde.Ils che-
,
ifllnaient done a une grande distance I'un de l'autre et se parlaient en se
,
tournant Ic dos. I t s portaieut pour vétemens une chemise blanche a larges man-
ches, une culotte de gros drap bran, attachée par une ceinture de colon bleu
et rouge It dix ou douze tours des bas gris et des souliers a boucles. La pointe
,
de leur bonnet blanc retombait sur l'oreille gauche et leur main droite
brandissait une perche de six pied. de.tinée Ii exciter on chillier tours bétes. ,

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher