Keywords

Add keywords

avec M. Dumouriez &à sa droite avec M. Luckner.

Texte [correction la plus récente par anonyme - Voir les corrections]

avec M. Dumouriez &à sa droite avec M. Luckner.            
Les commissaires donnent les plus grands éloges au général Dumouriez,  
qui , jusque dans ses actes privés, promet son amour pour la  
la liberté, & mérite de plus en plus Ia confiance de la
nation.                
                                 
                       
Les pieces qui contiennent ces nouvelles        
a
MM. Durnourjez , Dillon , More- font renvoyCes la commifliori extraordinaire ;
ton, Chazor, Ferrand & piuuieurs aurres oth- & for la propofition de M. Maraud
tiers Ic font runjs avec les commiWaires , L'alf'c'mblee dCcrete"quc le trCfor du dif-
a
Ia commune ,'&ont pr0t6 Ic ferment iridivi- tri& dc Monr-f%lédi fera traufportd Stenay. cc
duel , ati x acciamarioris des ciroy'ens , qui Lu- On propofoit Ty transfCrr l'adminultratiori
ë!ie-Inme ; mais M. Marand obferve que lea
fuient rerettjr Ia faile des cris de vive ía !1r1
a
vive l'afernbL'e nationale. adminifirateurs doivent laura concitons
M. Dillon a remis aux cornmiffaires des l'exemple de mourir leur polle.
a
Pieces originaTes , qui font fu1peIer M. R- On 1,affe en conlCquence I'ordre du jour.
vicepréfIdenr du dparremcnt de l'Ain. M. Maraud continue : ii annonce que des
fis (flit reqiJis M. Dumourica de faie arrtcr officiers de canonniers liii our fair part dc
M. Rivojr & de to faire traduire ala barre. ]'intention oi eft Ia majoriré de ces corps efe
Us font part des alarmes qu'a jett6 dans Ic tranl'porter aux fronrieres ; des quhls feront
a
I arnue Ia motion de M. Chabot , teridante a requis ,dix milie d'entr'eux font prets volcr au
Convertir les troupes de ligne on bataifIonc lecours de Mont-MCdi ; mais ces braves gens
de volontaires nationaux. 1k terminent par t-- pcnfenr qti'iI furoit wile de les armer des fufits
rl gner ]cur furprile do décrerqui declare que qui reflent oilifs ñ Paris chez des citoyens
' 01
1. Dillon a perdu la corifiance de la nation dont un grand nonubre en out deux on orols.
Pour avoir rCuni a Valenciennes le 104e re Cu difFérenres propofitions font renvoyCca
gimen , door Ic civifmc n'eII plus douteux a la commilliurt exrraordinaire & a Ta committ-
& des Suiflis , qui , en apprenant les 6vdite- lion des armes , qu'ellcs concernent reipedi-
Inents a
10 , fe i ifpoloient s'enr&ler daus jvenlenr.
CS
troupes autrichienrics. DesSuiurs.Grifes, do faiixbourg iii Route' -,
bi M. Montmorin , gouverneur de Fontaine- s ' CtOien t perinis d 'in fi iger des chat imen ts a
'eJu parolt a la barre. Voici la princepale
des enfants qUi avoient criCvive ía ,zafioq 1
que1 00 qui Iui a CtC faire & Ia rCponIe
Ics parents wir éré informCs de ces rn, au wqis
Quels font les dCputés dont ii eft quelliun rraiiements : bientôt la nouvelle a vole dan
ails line note trouvCe dans vmre apparre routes les butiches , & ce mario Ies Strs-
I
flCt ? - It declare que ceII Ic rdlultat d'une Grifes ont Cté arrachCes de leur domicie &
onverfiitton qu'il a enrendue dans la cotir des uneriacees d'uine fuf'tigariun publique. 1rltr1jt
tuIli)attts , eurre plufleurs perfbnr.es qu'il no dc ces mouvememts l'affi'mblCe avôir, an com
floiffb1t point; qiiune d'eHes riot tin dif mercetfleilt tie la fCance , envoyC deux com
9II lui prut fi exiraordinaire qu'ul Ic miflires pacificateurs.
l
anicrivi. en rçntrait chez liii. MM. Chabot & Lecoinrre-Puyravcau arri-
vent on cc moiTrent iTs vierunent reurdrè
Séance In vendredi 24iot, aumailiL. con) pt cdiifsccs dc leur mfliun. us out in-
Hier on avoit enavis qite lea ennemis avoienr voque la iii en faveur des Surs-Grifes ,
des teuratives fur I3itche , Thionvilie & auf{1-rt lea ciroyens Its plug rcharrCsilour
ai.ijourd'huj Ces LuitS fe trouven.t Con- infliger des cerreaions par reprCfaillesIc-
Par le procureur-gCnéral-fyndic du dé- lout montrCs las plus ardents lea protéger
de artencni de la Mr'ife& les adrniniftrareurs contre toue infulce.
,IVIont.MjiIts ajourent que certe derniere
ElksoiretC reconduitus chez cites. En
V
e eli .ItI1Ii menacée. Nüus faifotis , difcnr- cc moment—tout eli parfaircmenr rrnnquille.
OUtes l rrCc.efiaires k uric C rapport des cotnmlff.uirCs eff viveneene
i)Ureufe défenfe. art) !au di.
defertiar de
Fayette,d la Tour- L ea coin mifTalrac qni avoienr etC retenus
h1ailb Ia
OUrg, de Chamboran & aurres offciers Sedan aunrincent que , rendus a leurs fonc-
naa;or a porte Ic trouble darts le tions , iTs s'y iivrent avec IC 'zele que mCritC
qii 1 Cependa,t its troupes WenparoilFenr i Icur impnrrance. Ils our rempiacC Ic comman-
a
ihfpofCes fiemeiiirer avec l'enne- dant dc ceote pace, qtri aot Cnuigr, & rap-
tt1 L
eli a cinq lieues dc Motit-Mddi,, peIlC a ieurs poliec 1 lIx dJs frn&tan'nairec
kZle
C nuarclr a la vl&oIrC La yule dc ç,ublics qui foiitrevenus de bonac fol leers-
*
ALidt ell uiceniumeot ccrnée pou OIL

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher