Keywords

Add keywords

LETTRE AU RIDACTEU&.

LETTRE AU RIDACTEU&.
Havre, le 24' jour du i' niois de Van z* de I rep. une & lad.
CITOYEN,
La n-iunicipalité do Havre a par on décret de
la convention été deflitnéc-, comme vous Ic Ia-
,
ve. le feprembre dern-ier. Le confeil-général
, z5
a cet e'gard délibéra d'adreffer aux re-
afferublé ,
préfentants du people , alors an Havrc , one péti-
tion poor demander a la convention tine explica-
tion fur cette mefure inau endue cell cette nime
;
petition que je vous envoic avec priere de l'inférer
dans vorre journal , on ne peut trop rendre pu-
blique la demande de 1'aniennc municipalité Ie
,
membres qui hi compofoient n'ayant aucun repro-
a
che Ic faire.
Jr vous lame, &c. SignhRxALL.
Les main bres compofaTit le confeil-girienal de Li corn-
mime dii Haure, aux reprej~ntants dii peuple, de-
pates par la convention nationale
, dams Ic dipar-
ternent de la Seine infirieure.
Tin de'cret vient de nous deffituer, nous de-
vons y obéir; mais nous ne poiivons nous dif-
penfer de r6Iamer contre une mefure aulli extraor-
d inaire.
cependant on vent por-
No'js fommes puts , &
ter une atteinte funeule a notre honneur; on nous
fotipçcnne & nos confciences ne nons reprochent
,
rien.
Une comparaifon injurieufe confond des admi-.
nilirateurs lideles avec des traltres qui out Ia-
,
chenient ltvr leur yule & lent port a nos en-
ncnuis.
Nos facrifices, notre civifme, notre amour pour
la re'publique, notre baine pour Ic f.déra1iime de-
voent nous mettre au-deffus do foupçou d'une pa-
reille tralijfon.
Sur un fimpie foupçon, Ic comité de faint public
a
de la convention nous a prélentés Ia république
entiere connie des magilirats dangereux & capab1
de trahir leur patrie ;
2'QIflC X11,

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher