Keywords

Add keywords

CONVENTION NATIOALE.

CONVENTION NATIOALE.
I
( Prefidence dii ciroyca M4TJTARMJ.)
Fin de la fance de mardi xx juin, au inatin.
La dilcuflion s'etl continue'e fur les mefures pro-
pofe'es par Lacroix. Fermond la fair changer d'ob-
jet , en la faifant repoler fur Ia nceffit de rap-
peiler dans le fein de la convention les meinbres
qui en font loignés , & qui ne peivent collaborer
au travail important de la conflitution. J'ai tant
de fois , dit-il , entendu dire ii que c'toit de la
confiance que la convention nationale devoit at-
tendre route fa force, que je lois tonnd qti'on ne
vous propofe quc des mefures lie fang pour main-
tenir on rdtablir la paix. Voulez-vous dVitCT A la l,
des déchirenients? voulez-vous qu'cl!e bit'
tnanime dans fon avis fur la mefure que vous avez
prife ? décrétez que les membres qui font éloignés
de votre fein y rentreront. ( De violents murmures
s'elevcnt ). Et pour juger Ii vous avez befoin
d'un plus long examen , rappellez.- VOUS que
c'efl fur la fimple propofition d'un membre que
Vous avez rayé quatre de ceux qui dtoient fur
la lilie;que c'efl egalement fur fa propouitionI
que quatre autres qui n'avoient pas dté acculés ,I
ontdtéoils en état d'arreflation. En vain vous
fcrez des lilies de profcriprion , cc n'ell pas Ia
terreur , c'efl la ccnliaoce qui donnea de Ia force
a
vos décrers , c'efI Ia confiance qui s'arrachera a
la convention qui maintiendra l'unité de la rdpu-
blique. Or, pour acquérir Ia confiance, ii faut d'a-
bord 6tre julie. Je demande que VOUS rappelliez
ici les membres détcnus;que VOUS difcutiez les
motifs de leur arreliation , 00 qu'au moms Ic co-
a
mté tie faint public, obéiflant vos décrets, vous
mi
faffe Ic rapport qui a éré Jemandé.
Roux effaie de combattre cette demande. On
Itit cric de pluficurs cts que les forces miles
fur pied par quelque$ départementsne font point
a
aenmnees marcher contre Ia convention, mais
Contre l'anarchie, contre l'iniuflc pouvoir qui tint
fOusfon glaive unc partie des députés. La conven-
tion n'el[ point enriere , crie-t-on ; comment pour-
roit_e1Ic délibércr?
Vous dins que la convention, n'efI pas en-
tiere, s'écric Roux , &qu'elle jie peut dIibrer.
$di,ztr de Juzpir.

Que ceux qui ont cette opinion fe retirent; Ia
convention n'exiftcra pas moms , car la majorit
reflera. Mali j'ohferve, an relic, qu'ori n'en a pas
dit autant , quand Marat étoit hors do fein de
l'alTe nib lee.
II n'y a pas de comparaifon,répond on membre.
Q ucile difference Marat a etC accufC , dCcrCt
a
& jucC: on ne s'cfl permis rien darbitraire Ion
a
egarf. - Fonfrede , qui parvient obrenir Ia pa-
role, penfc comme Fermond , qu'un ade de job-
rice ietii peut prCvenir de grands maux fi l'on
fubilitue , dit-il , la tyrannieItIa jutlice , vous
tie ferez plus maitres d'arrter des mouvenients que
vous aurez provoquCs par votre imprudence. JE
demande que la convention determine Ic jour oi
&
elk entendra Ic comitC de falut public, unit
par cette citation
Deux grands hommes tie l'antiquitC out CrC ban-
nis , l'un , Ariulide , pour avoir etC trop julie ,&
I'aurre , CicCron , aprs avoir , dans un fdtiat foi-
ble & pufiflanime , provoquC I'exil de Catilina.
Je crois que les crimes de ces deux grands hornines
a
font commons beaucoup de nos coilegues arr
tes. "
Thuriot reproche aux niembres dont on dematde
la libcrtC , d'avoir creole , depuis long-temps
l'abIme qu'ils ont pre'parC , dit-il , ala F rance. Ii
a
nc voit pas queue urgente nCceflitC ii y a s'oc-
cuper d'un objet door on s'occupera tot ou tard.
Ii propofe , par amendement , d'ordonner Par-
reflation des membres qui ont abandonnC Ieur
pole , & fut dans leurs ddparrements , pour les
foulever contre l'autoritC nationalc.
La difcuflion eli ferniCe;Ic préuident rClume Ies
queulions. Lacroix fait une feconde ledure de Ion
projet de dCcret , fur les mefures It prendre contre
les corps adminiflratifs qui refuferoient de recoil-
tioltre la convention;on demande le renvoj de
toutes les propofitions an comirC de falut public.
L'affenihlCe eli confultCc fur cette motion; l'Cpreu-
ye paroit douteufe, cependant une feconde dpreu-
ye decide Ia queulion, & Ic renvoi &dcrCtC.Le
comitd eftchargC de faire un rapport , séance te
nante.
Hdrault-Se'chelle foumet It Ia dilcuflion Ic plart
- dç conftitution; cc quihiteft dCcrCt
Tome X.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher