se ceux du d6partement del'Escaut ; mais time , a 4rd tu son tour tie Is marijere qu sUit

se ceux du d6partement del'Escaut ; mais time , a 4rd tu son tour tie Is marijere qu sUit
deux chaloupes canonnieres, postées stir la riviere Aprs avoir maitraité le viejilard dont ii vient de
de cc nom , les en ont empchsPar une canon- massacrer lehis, if retourne dans la maison pour
nade aussi vive que bien dirigée. Grand nombre reprendre son fosil qu'iI avoit oubiié ; le vieiilard
ie communes voyant approcher Its malheurs in- croit qu'ii revient stir ses pas pour achever tie lui
Lalculables qu'elles s'aturoient, se soot sounhises. arrachr la vie ; if se saisit du fusil Ia balle frappe
Dune autre part , tin gros corps de révoltés s'étant au milieu do front it brigand , gui tombe mon. Ses
retire' stir la hauteur de la Chartreuse pies Flt5rin- camarades et cornplices dpouvantds , prenuent Ia
nes, y a &6 attaque' le 6 , par tine forte colontie fu ire.
e troupes françaises , qui ena faitun grand car- On a trouv6 stir liii one correspondance qui a
a
riage. Parmi les niorts soir plusicurs prtres , ainsi dCposée la municipaiitC tie Belle-Isle. Deux
qu'un des priucipauxchefsdes brigands. On a trouvé pieces de cetre corraspondance ont paru entr'aurrcs
stir lui des pieces qui jetteot tin grand jour stir le nie'riter d'rre ptib)iCes ; nous les rranscrivons ici.
plan des rebeUcs. Nous colonel breveté par le roi, commandant
11 arrive encore A tout moment des courtiers en chef la7edivision , ministere do Morbihan
iadmtnjstratjon centrale de notre département, et étabiissons , en qualitd de chef dc canton , le sieur
a
Ia yule de BroxclIcs. continue jouir de Ia plus de Poinkilly , dans les, paroisses tie Carnoet ,
parfaite tranqaullié. [es communications avec Ma- Plusquelide, Panlavouen , Piourach , Plongouver,
; mi
Piougar, Loqouli , etc. enjoignons de tra-
lines et Anvers soRt rnaintenant fort libres. II va a
tre fait pinsieursdispositions de de'fenseaMalines. valuer I'organisation tie son canton , en e'tablis-
a
Notre administration de'partementale vient d'a- sant des officiers par paroisses , qui travailieront
fire connotre les maovajs sujets de leurs parois-
dresser one proclamation A ses adiniitistis par a
laqudlle die annonce A ceux des révoltés, qui Wont ses ,et voir conibien de volontairessetrouveront
prets A marcher , et enfin d'y faire tout cc gui sera
éte qu'égare's par les perfides suggestions de la mal-
veillauce , de rentrcr dans I'obéissance et sous fa ndcessaire et utile pour Its intCrts do roi. r'
protection des lois ; mais que les rebelles seront Le 18 septembre 1798 , Signe DEBAR.
puniS (Punt maniere terrible. Elle assure aux boos
a
,, Le chef de canton dojt travajller 1 0 choisir
citoyens qu'ils trouveront Circte' et sauve-garde; et ,
deux individus honnres dans chaque paroisse
leur dit qu'elle ne doute nullemerit qu'i!s tie reçoi-
propres A ttre ofilciers; II chargera ces deux mdi-
vent en freres Its gardes nationales , qni doivent
vidus de voir combien de jeunes gens tie bonne
bienrtt arriver. Cc soot celles de cinq départemenes a
volorité se trouveront prths marcher ; conibien
limirrophes de l'ancicnne frontiere de la France,
d'arrncs ii y a dans Jeurs paroisses recpectives ;
du Nord, des Ardennes, do Pas-de-Calais , etc.
quelles soRt Jes booties maisons ; quells soot Its
dies formeront Its culonnes mobiles, sous Ia direc- tie'
a non cia t en rs.
tion do général Bonnard , qui est autorisé reque'-
,, Alexandre , rout en formant ce travail , tie
rirautanc de ces forces qu'il pourroiten avoirbesoin.
négligera pas de se faire donner Its renseignernents
Paris, 13 Brumaire (dep. de la Seine.) Its plus stirs concernant les contributions , qu'il
tâchera d'enlever.
Ite directoire vient de prendre tin arrte' qj!
a
prrre que tout individu de nation neurre trouvé ,, Ensuite ,iffera contribuer tous Tes acqudreurs ;
bord des bàtiments de guerre ennemis , est décla- ii riendra compre tie sa dépeose et (It ses recettes,
tépyrare , et sera trait6 comme tel , sans qu'il tous Its quinze jours ; if s'informera quels soot Its
puisse rien a]le'guer pour sa defense. Cet arrté a individus qui peuvent avoir des fonds tie chapelle
pour objet de mettre on terrne aux scandaleuxarme- dans Ies diffrentes paroisses, etitleur en deman-
ments que font Its Anglais dans la Méditerranntie, dera cornpte.
avec des matins napolitains, liguriens, toscans ,, If choisjra des eridroirs commodes pour meitre
etc. etc. des armes et autres munitions en sjretd.
Un rapport ulte'rieur concern3nt Ia défaite de Ia
' II n'onb?iera pas tie se mCnager routes its in-
division de Brest sot Its ctes d'Irlande , Porte que
telligences otiles pour savoir cc qui se passe stir la
le vaisseaule hoc/rea could has qucique temps apres a
route de Guingump Mrirlaix ;ettie Se faire ins-
avoir amend son pavilion. a
truire , au juste , des voitures qui portent Brest
Iesfoods de la RCpublique , tie l'dpoquedu mois
et do jour tie passage."
Un perceptetir des donanes a dtd récemment as-
sassiné A une demi.-Iieue de Belle-Isle en terre. Le Notez.Cette piece cst tie fa mme dcniturc quc
chef de la hande de scldrats dent ii a ótd la vic- la prcddente mais sans signature.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher