Keywords

Add keywords

E T A rs -G Ira k R A ij X.

E T A rs -G Ira k R A ij X.
Jo uize.x des Etats - Géne'raux.
mum.
Du Samedi 1 3
Le Clergé délibere depuis bier fur I'invitation
'a
ou la fomLnation du Tiers-Etat de ft réunir
Jul pour la verification des titres. Les débats
ont été tres-vifs & longs, & ne font point
terminés,quoique la feance alt duré trés-
long-temps ; on allure méme qu'ils prendront
encore route Is féance prochaine.
Après des débats très-longs egalement dans
laChambre de la NoblelTh,dans lefquels I'opi-
nion géiiérale paroIt avoir floté entre plufleurs
avis, it a été arreté, 'a la majorité de cent qua-
que la Chambre
&orze voix contre cent dix, jP
de la Nobicife accepte 1'oiverture de cOnciI..

- -
tion faite par le Roi, en perfiflant néanrnojn
dans tous les précédeurs arrétés.
Dans la féance de Veudredi,la NoblefTe
avoit nommé fan Préfident,& la grande pin..
ralité des voix s'étoit réunie en faveur de M. Ic
Ducde Luxembourg.
L'Affemblée des Députés du Tiers - Etat*
continue, cc rnatin, i'appel des Bailliages dans
la rnéme forme qu'hier. A i'appel de ceiui du
Poitou,font entrés trois Cures,avec leur
titres & leurs pouvoirs 'a la main. us ont ét
recus aux applaudiflements & aux acclamations
de route l'AIThmbIée. L'uri de ces Cures,
M.Jallet,Curé de Chérigné, a prononcé Ic
difcours fuivant:
Meulicurs,une partie des Depute's au
Etats-Généraux du Ciergé du Poitou fe rend
aujourd'hui dans la falle de l'Affembiée géné..
rale. Nousy venous, Mellieurs ,pour prendre
communication des pouvoirs de nos co-Dépu-
tés des trois Ordres,& pour comrnuniquer
nos mandats,afin que les uns & les autre
étant vCriflés & légitimés,Ia Nation ait enfiti
de vrais Itepréfeutants. Nous venons, Met'-.
fieurs, précédCs du flambeau de Is raif'on,
conduits par l'amour du bien public,nous
placer 'a côté deiiosconcIliateurs,de no
'a
freres. Nous accourons la voix de Ia Patrie,
qui rious preffe d'érablir encre les Ordres I
concorde & I'harmonie, d'oñ depend It Inc-
c6 des Etats-Généraux & Ic faint de I'Etat.
Puiffe cette démarche Ctre accueillie par
tous Its Ordres avec Ic mérne feoriment qui
nous Is comniande! PuilTe-t-elie être géné-.
ralement imitée ! Puiffe - t - cue enfita uou
' mériter l'eftime de tons les Français !ii
Datis la matine, M.Ie Doyen , accompagn
de deux de fes Ad joints, aeu une audience du
Roi, & a en l'honneur de préfenter 'aSa MajefIé
l'expofé des motifs de fon arrCté du 'o. s
Majeflé,l'ayantrecu,a répondu qu'elIe feroit
a
connoItre fes intentions I'Affemblée du
Tiers-Etat.
Certe après-dinée,la Chambre du Tjcr...
Etat s'eft divifée en Bureaux pour preparer
l'Affemblée générale Is verification provifoire
des titres. Cette Alfemblée a cu lieu enfuite,
&ne s'eft féparée qu'après dix heures ; Ia
a
Chambre s'efl ajournée demain Dirnanclac,
Du DiManche 1 4 Juia.
Les deux Chambcs du Clergé & de la
Ccc

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher