Keywords

Add keywords

1-IONGRIE.

1-IONGRIE.

I
Semlie , 8 ociobre. La tête tourne aux grecs et Zi leurs
partisans, deptits ha confirmation de Ia dé[ute u Courchd- I
Pacha. Its wont jusqn'k prddire la chute total' do t ' empi&'e
ottoman. us se fondent principalement sur In dtresse Inolate
d0 trésor imperial. Indépendaminent du firmati ijui a ordonné i
Ia remise de toute vaisselle dot et d'argent , It en a parts Un
autre pout' porter an quintuple Ia valour tn:nnsèque de ces deux
mitaux (s). I
Une espce de mi somptuaire defend aux musulmans de por-
ter des schal s . It en résulte que iou a Lout cc, qu'il y a de
plus beau en cc genre pour cent piastres turques (environ
85 fr. ). Dana cet étaL do crise , Ics ottomans paraissent ton-
er leur espoir stir i'asslstalice des puissances rhrétiennes con-
ire les grecs et lea persaus. Its rempissenL louts wosquées , et
se plagneflt d'être abaadounés par Ic prophète.
On répète que la citadelle de Corintho s'est rendue aux
recs le 24 septembre. La grande flotte tuique s'est dirigee
ers l'As!e,
Les lettres de Bitoglia afEirenent que le géndral Nortnann
a
etait , le 19 septembre , any Cinq-Puit , six iteucs de Jansita ,
5vec Bozzari et no corps do siiLtotS. It allait matcher sot
4000
pour acheve' d'aneanttr lea debris de l'armëe do
Oursc}itj Pacha.
La redditiota de Siilj ai.zx turcs est détneutie. Los habitans de
ette partie qut se souL retugies dans los flea lonteuties ne
£uyaie quo Ia Pete. ( G. d'Augcbourg. )
AIJTRICHE.
Pienne ,14 OClob,e, - LOb ervatcu, autrichien de cc
Contient l'artiele
SULS dLii
Consta tinoj'le AS septembre.
Des tartares apportent lea n ouve(les direc.tes de Sync ; elks
1e
Conhirmeni. quo Crop les pr'rn1ers details qui ont circulé sur
iCPOUVaflt,ibie catastrophe dAlep.
Le 6 septemb re , jots du depart , le tie,nblement do terre
q a commesacd Ic 13 anàt, ) n'aVait pas encore CCSSC. Pen -
tlaot 'a d0 5, les secouses so aunt succedé avec taut de
et de violence , qie Ic pea d'editices qut avuietot
, a sinbi le sot des premiers. I) n'y a peut-êire
Pas seule maisou qii soit encore debout daits Lou Ce cette
yule
on
COfls . j a Ia hate des cahanes en h'sis dans los cam-
pour y recevr lea tristes restes deis population.
es Ucirts excdnt et in plus grand notubre s'est dis-
20,000,
u loin. Les consuls chrdtieris se distinguent là, coname
par lour ardente liumanitC.
lerite et superbe Alep west pas la senic ciLd qui alt souf-
Ana , Antakia , Gesses , Latakia, Alexandrette , Torsos,
1arasse, llama et 3Lems, out éprouvd des commotions plus on
tflOnis fortes. Datnas , et nsê&ne l'Ile de Chypie , out ressenti
lUelnies de cette graiide revolUtiOn souterraine.
des frotitires onientales de l'empire ottoman tie
OnI as favorables. Lea persans font des progrs. Le cholera
?Slotbus
a ft ain se blable a Ia peaLe , a CclatC a Mosul, et mésne m
Mardin
chef des Dnuses, s'est embarqud a bord
vajssea fiacajs pout' se rendre n Egypte auprês do ii
loha mi
!led..Alt, par l'intcrcesstou duquel it espèrc obtenir sa
défant do nouvelles anthentiques sur Ia Morée, it circule
bruits les plus Coll tradictoites. Personne n'y croit , et les
IP ISO se donisent memo pins In peune de lea dCtnentir.
°1tLendant, on volt revenirde laGrCce plusieura jeunesfran-
l oui 51eman45 , que l'expdrience a cruellement detrotnpds.
ehena Plaign eti ,, de ces itttrlIaus grecs , dont los manières deta-
nt tie 'our cause ceux-rnêmes qui l'auraient le plus

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher