Keywords

Add keywords

4

Texte [correction la plus récente par Arnaud.Serander - Voir les corrections]

4
.
tte tna11iureuse circonstance , Tes dLails bistoriques suvan ,
a un ouvrage de M.
que nOUS emprunOflS, en les abregeant, ;
Gilbert , que nous avons précédemwenL anuoncé (i).
Cequi eXCite plus particulièrement l'a(lmiration dans l'eiisernble de la
Cathédrale de Rouen , e'est [a magnifique pyi'çmidequi s'1ève all centre
de 1'6giise. Sa construction appai'tieut a trOiS dpOqUes diff6renies de iiotte
ancienne architecture , dans les 13 , 14° et 16° sitctes. L'aiicieuiie pyra-
nkIe , ccnstiuite en pierres par 1'archevque Maurille , 1L renverse par
la foudre en 1117. Oii lit reconstruisit en charpente ; mais rUe fut cwisi-    
drab1ement endornrnae , oil o aoo , par tin -incendie qui ruina uue
partie de 1aCath&Ira[e. La tour qiii sect de 1ase ala pyramide actuelic
fut 61tv 6 e it cette epoque. En 1353, le coq et lit croix furcoit renverss
par on terrible ouragan ; 1'auns suivaute , on cloargea un 1oabile char-
pentier (IC refaire to poinç001 , qui rtaiL posirli , et de reposes' la croix et
to coq. Cepenriant , malgré les pn5cautions prises pour la conservation J
de cette pyramide , Un funeste incendie , arriv6 par la faute des plombiers
employós it faire des soudures , in rduisit en cemires to 4 octobre 1514.
On appelait vu1gaireient cette pyramide l'Aiguille , parce qu'elIe se
teimiosait on poioite plus fine que celle qui existe aoojouicl'hui , et qu'elle
tait de quinze pieds plus élevie. Graces it in munificence de Louis XII ,
aux cotisations des chanoioses , aux dons des licl1es et 4 l libeira1it du
cardinal George d'Amhoise , deuxiirne du noon , des fonds suffisans aXant
itt réalisis , les travaux tie reconstruction furent commences en i43 et
s54.
1'or y mit tant d'activité , qu'ils se termiuèreoot all mois d'aooL
Robert Becquet de Rouen , est l'loabile arl,jtecte qui entreprit et acheva ,
Ce grand ouvrage. En 1713 , la charpente de Ia pyrainide courut les ris-
qioss d'etre embrae , par l'imprudence ties plombieo's cliargss de r6parer
la toittire ; maiS par In promptitude des Secours , et surtout par ceux d'un
serturier nómmi Jean Soucloonuet , on parvint uue secoosde fdis it la
Sauver du funeste incendie dont elle ,itait menaces.
En x8o4 , l'inclinaison de la pyramide vers I'ouest menaçant d'une
chute prochaine ,des travaux de réparaton fuo'eost entrepris et dirijés avec
autat el'Isahilit6 que de prudence par M. Vauquelin , architecte. La
presque totaliti des bob le la partie centiale de la flèche fisient renou-
vehis , et La plooüherie entirement npare. Cette restauration urgeute ,
chevie on 1808 , eotita 3o,000 1raroos'au gouveruement.
Dans son sitat actuel , le soubassernent de In pyrainide 'repose stir ies $
quatre piliers angulaires tie la croisie , lesquelssont coiitrehut6s it l'exté-
roeur par plusieurs arcs-bout,sns plauh clans leo angles. Stir cc soubasse-
int ent s'ibive one tour carr,e dont les feneitres ticlaireut l'intérieur dg l'-
glise , c'est pourquOi on l'appelle in lanteine. La paltie supirieure de
cette tour, servant de base it la pyramide , est percée de ,1toatre autres fe-
initres sur chaque face , et dsicor d'une granJe quantité de sculptures
(jut isidiquent 1€ passage du gnat gothique it ccliii de la renaisance ties
arts ; parmi ceo scul tuies , on remarqiie huot grandes statues d000t uric
repreisente le csrdinald'Aonhoise. Cette belle tour est décore de [mis ga-
leries it diverses bass teuss , et clout la plus iilevée se fait reuaoqucr tsar .
une balustradecomposie de pilastres caisbi , supjxrt001t tin appri ornd
de frontons et de vases; les angles de la tour sont ,ccornpaguisis de core-
treforts dont la construction a tit6 n3cessit3e pour servir de points cl'ap-
pui is la poussle des differentes yobtes. Sur 1s tour cars,ie s'éltve iiie
pyrainide on chorpente couverte en plomb , chef-d'oeuvre de loardiesse ,
d'élgance et de bigtreti ; lo premiere partie repose sur tine l,ase assez
haute , et prsente l'aspect.d'unportiqsse d3cori de colosures et tl'un
fronton soc chaque face avant la rtivolutioos , die titait dcortie des nrmes
du cardinal d'Amboise , places our les froutons. Au-dessus de cc corps
d'architecture rgne one spèce d'attique ; c'est l's que floit l'escajjer en I
bqis; on monte, depuis cet eudroit juoqn'à La hauteur de deux lucarnes que I lame et faience , peirstes et dcres ; pots it eau , plats , ssiette5, C5
Fon apperçoit en dehors , par des oichelles on bois ; it commencer de la
plate-forme jusqu'it la naissauce de l'obtilisque , soot quatre rangs d'arcaoies
d'une grande légitreté ; eoosuite s'élCve l'obtilisque de forme carrée , orné
d'astragaieit , et surenonté Wane grande croix on fec avec tin coq Cctte
pyramide , dont la construction fait honneur aux talons de Robert Bec-
quet , a de hauteur, depuis le pave de l'Cglise josqu'iL l'extrimitC du coq,  
36 pieds. On y monte par 5oo marches , doost 200 sont en pierre, et 3oo
en bois. 11 cit entré clans la Construction de la charpente de cette pyra-
mide 342 pieces de bois ; la croixdont die cot suronontie est composCe
de cinq barres de fer, dont ceile du milieu a plus de trois pollees d'Ccar-
rissage ; sa hauteur cot de seize pieds depnis le poincon auquel dIe est
attachée jusqu'it la crete cia coq; le croisillon a sept pieds d'eisvergoore.
Cette croix pCse coo totalitC 64o livres , non compris lea liens defer qui la
tiennent, dont Ic poids est tie 30 livres; to coq pCse 45 livres, 11 a 4o .
pouces tie large de l'eztrémité du bee it celle de la queue; it fut descendu
le 4 octobre 1642 , et remis to 16 du mCme mois. Ce n,éme coq fnt sedes-
cendu Ic luoodi 1er aoot 1803 , et replace le o6 par ies sieurs Delahaye
fréres , chargtis des reparations 's faire 'a la pyranuidc. It y avaiL autrefois I
cinq cloches dans cette pyramide ; eles out k6 descendues et cassées on  
1793; on y en a replace one depuis quelques aunies.
Ce magnifiuc monument , qui pouvait aller de pair avec les
pyrarnities do Strasbourg , d'Anvers et de Chartres, excitnit
singuloèrewent I'adoniratoon des curieu, par la liardiesse et
l'élegance de sa construction.

o) Description loistoriquede l'Eglise Mdtropolitaiize de n.
Par A. P. Al. Gilbert ,aulcur de plusieurs Notices sur divers io,ou-
inens du ,noyc,z dge avec le Plan , et la Vise du grand portail de cette
tasiique.
A Rouen , chez FRERE, libraire, sur le Port, no 45.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher