Keywords

Add keywords

FRANCE*

FRANCE*

Caen,23septembre.
Avant-b i er a eu lieu daus I'Cglise de Saint-Pierre , on
accident heureuseineut très-rare , et dont leg effets para2-
traient an premier ahord presque incroyables.
Lundi litatin no officier on grande tenue entre dans
, ,
I'Cglise , so place au milieu de la nef , et entend la messe
avec le plus pofond recueillement : debout leg mains
,
jointes , et les y('t.Lx fixes vors l'autel it semble adresser
,
sea prières it Dieu ; on to croirait en extaso. Cette piCté Si
ardente surprend daus un officier ; los fidéles le contain-
plent avec édilication et craignent do le troubler dana cc
saint exercice. Cepondant La messe eat ternliuée
, leg assis-
tans se retirent I'officier soul conserve La mnêiiie posi-
,
tion : quelques curieut s'arrêterit pour l'exainiuer ; pou-
à-peu le noinbre s'en auginente , to bruit do ce qu'on a
vu so repand au-dehors la foule se porte clans l'Cglise
.
dopuis trois heures I'officier n'avait pas change do place;
et son iiiainohiliu lui dounait I'appa-.
sa figure Ctait pale ,
reuce d'urie belle figure do cire. Euuiu
, hour s'assurer s'iI
quelqu'uu s'approche passe Ia main
ri'est point inalade , ,
devanit sea 3 eux , une fois , deux fois : aucuii motive-
parole; on to pousse lCgêrement
iiient , aucune , et it reste
incline du côte oppose; on lui soulève la wain , et ella
reste soulovCe Alors la foule augmeilte encore autour do
liii : quelques devotes s'imaginomiL q,ue Ic demon s'est em-
pare do cot homnme et s'enfuieut ; d autres se peisuadeut
qu'il a fait vceu do tie pas bouger ; quelques-uns Ic croient
inOrt. Enlin Ia garde est appeke , et M. Ic curé de Saint-
Pierre qui vient d'ariiver, fait transporter cot officier
,
dans Ic presbystéres , et envoie appeter M. Ic docteum-
Boscher. l'lacé sur Un fauteuil , i'otftcier semble recouvrer
all pou de sentiment , pout mêmne opérer quelques inou-
la main lui dit-on , et it la scm-re;
vetmieus. Serrez-rnoi ,
mnettoz voire gant, CL it Ic met on I'entendit mflêtfle pro-
fCi'eiqueiques paroles, entr'autres celles-ci :Pauvrcfenznme
nzalheureux eqflsns !On opéra sur iui (1ue1que frictions.
Mais M. le curé voyant que , malgré toute espêce de se-
coals , son Ctat ne s'auiCliorait pas , fit lea dCmnarches nC.
cessaires pourqu'il pt &re transporté àl'Hôtel-Diea , datis
la salLe des ofliciers , oi it est inaintenaut conflC aux somns
des mnddccins de l'Ctabljsseineut.
L'accident dont nous venons de rend re coinpte est connu
expression que
on inCdecine sous Ic nom decatalepsie ,
l'on trouve ainsi expliquCe clans l'EncycopCdie
Cl Maladie soporeuso qui saisit tout-4-coup Ic inalade,
it Ctait an moment do
I) le fait rester clans La situation oil
et Iui hit perdce le sentiment et Ic inouveinent,
o l'accês ,
quoi quo la respiration subsiste, ainsi que Ia moo Vetnent
(lea a&tères, qui, a la vCritC, Soot 11)OiflS forts que dana
o l'CtaL naturel.... La inatade reste dans la situation o i l
on l'a iiis; si on lui léva no bras stir la tête, cc bras
demeute immobile 4 cet endroit; si on Clêve uriC pau-

cue ne s'abaisse point d'ol!e-niine ; enfin si on
I piêre ,
fail flCchir un doigt on plusietus its restout liCcitis jiis_
,
,) qu"a cc qua l'on prenna soin (le leg étendie. a Des cata-
laptiques, dit Ic Dictionnaire de médecine , ont CIC pri,
pour des cadavres, at enterrés vivan. Toutefois it pa-
r , suiVant une observation de cc inêmne ouvrae , qua
même en ccl état leg dispositions bien prouoncées de
I'mndividu entr'autres le désir de causer chex lea dames,
,
ne se perdent pas : it cite pour exemnpie uric dame qnti en
,
sortant de l'attaque , achevait Ia phrase qui avait etC in
terronapue par la perte de connaissance.
La catalepsie provientordinaireinont des désordrea fonc-
tionnels du cerveau, et en elfet, l'officier dont it et ici
question , aprés avoir perdu it y a trois ans
, , tine femine
adorée, avait eu quelques atteintes de maladies c6r6bra[es..
a on regiment en garrzison it la Guadeloupe
Attaché , one
premiere fois it avait CLC renvoyC en France pour so gue
rir ; une deuxième it était revenu pour être plus tai
incorporC dana Ic 5° lCger. C'est aplés avoir passé t Nantes
Ic teins d'un congé, quit se rendait de cette yule It Calais,
se trouve son régi tnent. AirivC Ic io a Caen Ic at IL
I ,
Se tendit de bonne heure chez Ia colonel du rCgiiIouc
pour liii faire visite : it palut avoir alors l'iinagiriation
affectCc : Ia colonel Ctait encore couché , et it insista poor
obtenir la permission dentier : it denianda ensuite a cut—
bragger le drapeau qui so trouvait dans l'apparteuieaat
, at
einbrassa aussi plusieurg fois Ic colonel. Plus tard it e
rendit it regliso Saint-Pierre une mnesse était comnitmiencCe;
it en enteridit la fin , sortit ensuite, pois it contra an in( -
ment on un service funêbrc await lieu. Peut-être la rue
cPun cercueil produisit-clie soc mi une trop vivo inpre..
sion ; c'est pendant cette inese qu'il tomnba ainsi eu cata-
lops its.
Detix officiers soot allss remercier M. Ic card de Saint-
Pierre des soins erupressCs qu'iI a bien voulu prodigmier au
mnatheureux mualade.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher