Keywords

Add keywords

J?RAICE.

J?RAICE.

Toulon , 5 septerizbre.
La fre'gatela Cybèle ,arrnCe en flte , coininandCe par
11. de Robilland , capitaine de fiégate , est partie Ic 2 an
soir, pour Ic Levant, portant ties effets de campenient
d'hopitaux , d'artilleric et tie l'aigent pour nos troupes cii
MoiCc.
La frCgatela Belloneest sortie du bassin ; on dit et it
para'it probable qu'el[e va Eéarnier.
La corvette russe et le brickla Cigogneont etC mis dans
Ic bassin pour Ctre rCparCs.
La frCgateIn Syrèiweat entrée, Ic 4 an niatin , dana
I'arseoal pour dCsanner; les travaux ayant etc suspendus It
boid de cc bâtiinent , dana Ic courant de la mClnejouriiCe,
it est a presumer qu'elle ne dCsarincra pas.
La Iregatela Cin:da etC en grande rade pour partir un-
niédiatenient , et porter aux bâtitnens en cioisière devant
Alger ties objets pour lea ravitailler.
La corvette tie chargela (Jaravane,doit partir duinan-
che prochain pour Brest , on cue transporte 220 COil-
damnCs.
On dit tonjours que M. de Rigtiy doit partir sur Ic
vaisseaule Conquéraizt,oh flotte encore son pavilion
d'amiral. C'est a tort que nous avions annoncC qu'il avait
etC amend par son ordie ; nous avions etC mal intorutCs.
(Aviso.)
yon, 6 septembre.
Dans Ic courS tie la matinée , Ic gCnCral Lafayette a lecu
on grand nombre tie visites dc citoyens de toutes les classes
de notre yule. Le comitC administratif tie Ia sociCtC d'ius-
truction élCmentaire , est veriu en corps lui piésenter ses
hommages, et ic génCral a bien voulu se aendre a i'invita-
tion qui mi a Cté faite de visiter l'Ccole-inodéle d'euseigne-
ment mutuel.
A deux heures et demie , l'hóte tie notre cite s'est rendu
en calèche découvcitc an port de Neuville , oh Ctaient
prCparCS deux grands bateaux ClCgaininent pontCs , dCcorCs
et pavoisés tie flammes tie mule couueurs , pour la pro-
menade sur la Saône. Le trajet s'est fait an milieu d'une foule
iirunense qui donnait lea plus vives marques d'allCgresse;
lea deux rives tie hi Saône se sont aussitôt couvertes de
proineneurs comnie aux plus brillantes fetes tie l'Ile-Barbe.
Dc magnifiques Cquipages et no nombre incalculable de
voitures de toute espéce indiqaaient que toutes leg classes
avaient voulu prendre part a cette fCte. Les bateaux Ctaient
remplis d'une sociCtC choisic , on y voyait mi grand nom-
bre de dames respleudissantes de toilette. Le gCnCral a
tCrnoignC ii diveises reprises Ic plaisir qu'il Cprouvait et it
a admire, coinme tons Iesetrangers,les uiagnifiques abords
tie notre yule du cóté de La Saône.
Une multitude ilc petites enibarcations s'Ctaient niises
a la remorque on se tenaient abritCes derriere leg embar
cations piincipales; Ic vent violent du Midi qui s'est ClevC
ne peimettant que difficilement tie tenir la rivière. Cette
circonstance a contrarié leg projets d'une quantité de jeunes
gens qui avaient dispose ties flotilles tie haiques pour
accompagner et entouler Ic bateau portaut Ic general.
An retour tie 'a prowenade , Ic genCtal s'est rendu
an jardin de Eloic , aiix Brotteaux , oi it Ctait attendu par
line reunion maconnique de qui it a bien voutu accepter
one collation
I)eiiiaiu a deux Ijeures, Ic gCnCral assistera ?i tin banquet
tie ciuq ceiis converts la salle tie Gayet, et SC rendia
eiiSUitC aux inoiitagues, aux Brotteaux.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher