Keywords

Add keywords

Des renseignernens plus précis quc ceux que iious

Des renseignernens plus précis quc ceux que iious
avions d'abord recueillis font coiivaltte que la foire
aux chevaux du premier lundi de Carénie a Caen a
été liloins mauvaise quo 1101.15 tie L'avions penst. La
défaveur dont nous avous parié ne s'esL guèrc fait
sentir qUe sur quelques classes spéciales dc clicvaux,
teis cjue ceux destinés a la renioute des regimens
de chasseurs et de dragons. Les autres, tels quo Ics
carrossiers , les chevaux de selle , de gendarmerie
et de poste, ont Cté an contraire recherchés et so soiit
génCralement bien vendus.
ludépendarnmnent d'uu asset grand nombre de
chevaux de toute espèce dont la vente n'a pu étrc
constatée, uii Ctat que nous avoris tout lieu de croire
porte Ia totahté de ceux dont la veute a etc
, exact ,
dCclarCe it 668. (Pilole.)
La cour d'assises du Calvados a statue, lea 26
et 27 février, sur les diverses affaires relatives aux
délits de la presse pCriodique , qui lui avaicut ëé
renvoyées. M. Godcfmoy, gCraut de 14rni dala Vé-
ri•Ié, prCvenu d'avoir comnmis Ic délit tl'excitaton it
la Lame CL an Lneplis (lu gouvernelnent du roi, darn
deux articles publiés ['un to 22 novemnbrc , l'autre
le 31 dCcenibre (Jernier, a etC acquiué sur to pre-
inier et condanitaC pour Ic second , a six mois d'cxn-
prisonnernelit cL 2,000 fr. d'amnende.
M.
Vierne , gCrant duPatriol. dc Lisieux , et
prevenu , 11 d'excitaion a la Ijaine et an n1pris du
; 2' a
gouvernenhent du roi de provocation la de-
3
sobéissance aux lois ; du (lelil d'oflrise envers Ia
personne du rot , it raison de divers articles pubtiCs
dans lesiiumnétos43, 51 et 53 de cc journal , aCtC,
sur la plaidoirie de W Dupont , avocat du harrcau
de Paris , décLarC non coupable et menvoyé de la.
prevention. ( [Cie m.)

On lit darn kJournal du Co,n,ner.,
is Not's avoiis Sons lea yeux une brochure stir Ie
routes do it nous lie dirons aujourd'hui que peu de
mots , mais sur Laquelle flous reviendrons procbai-
neinent. Les faits qu'eIle sigriale sont si importans,
qui lls ne peuvent inanquer de fixer I'attention du
public et ceLle de l'adzninistratioii. M. Berdsauld-
Ducreux , son auteur, y fait voir qu'en laissant an
roulage la libertC absolue dont it joult aujourd'hui,
on peat, avec les seals fonds actuels , nsaintenir
constasnuiesit les routes en boa état. It est a desirer
cIu'on expCrinieiitc sa inCthod€ sur une de nos lignes
de communication les plus fatiguées.
i, Si nous sommnes bien informnés , M. le directeur
général des ponts-et.-clsaussCes serait disposeicon-
a
tier M. Berthault la route de Paris an Havre ; cette
route est an eiTt detestable et sa restauratiori se-
,
rait en mèmne tents un grand service fendu an corn-
merce CL UtiCexperience decisive. M. Legrsnd re-
Coflhsaitrait peut-être Write l'injusticc de la persécu-
tion quill vent organiser contre l'industrie des trans-
ports , et nous ferait gr&ce sans doute de son pro-
jet de loi sur la police du roulage.
BULL1IN DE LA IIALLE AUX TOILPS DV ter MARS.
Il s'et vendu 500 pi ~ ces do plus qu'i Is hallc précdente;
totaliti endue , 6,650 pieces.
— -
Paris jer
, liars.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher