Keywords

Add keywords

On nous signale Un fait dont la publicité , a defaut

On nous signale Un fait dont la publicité , a defaut
de toute autre autoritC , doit faire justice.
Le 13 de cc mois, on appoi'ta a l'Hótel-Dieu wi
vieillard , ouvrier dans Une carrièrc des environs,
qui venait d'être blessé par la chute d'une énornic
masse de terre Une fracture is la. cuisse , avec écrase-
went des chairs, line plaic a la tête , de fortes con-
tusions aux rnenibres et an tronc , étaient , certes
des accidens assea graves pour nécessiter unc
pronipte intervention des secours cliirurgicaux. Cc-
pendant, malgré Jes prières du nialade et des siens,
malgré les instances de l'élève de service, qul affir-
inait que le cas était pressant CL la reception ur-
gente , l'entréegratuilede I'hôpital fut refusée an
malheureux estropié, par Ia raison qu'il n'était pas
de Rouen; car it faut que I'on sadie quo l'Hótel-
Dieu , en certaines circonslances , est transforind en
hótelterie oil n'est admis quo , lnoyennant rëtribu-
tion payéed'avance, tout individu dont Ic domicile,
Si chétif qu'il soit , West pas conipris dans Ic rayon
de noire octrol municipal.
Eufin, M. le chirurgien en chef, prévenu qu'un
blessé auendait depuis quatre heurea , dans Ia cour,
des soins qu'on lui refusait impioyablenient, ar ,
rive, confirine la gravite des blessures signalées par
l'élève, joint ses instances aux siennes , et West pas
plus beureux que liii. dependant, hatons-nous de le
dire, le crime do lèse-liuinanité n'a pas été con-
sommé jusqu'au bout. Le chirurgien en chef, re-
nonçant a fléchir lea agens de l'administration , prit
l'engagernent formel de payer Un rnois de séjour du
patient, et to grabat de l'indigent recut enfin les
membres endoloris du pauvie vieillard.
Nous ignorons si les agens de I'ad,nmistration des
hôpitaux , en procédant conime its l'ont fait envers
cc vieillard , ont outrepassd leurs instructions, on
bien s'ils Wont été que les instrumens passifs d'une
consigne sourde et aveugle coinrne la fatalité ; mais,
assurément , tons ceux qui nous liront seront bien
surpris que pareille et si deplorable aventure alt pu
arriver, , que lac/taritépuisse être comprise de Ia
sorte dans une yule aussi riche que la nStre, et dans
Un établissement qui porte a son frontispice le nom
du Dieu an sein de qui les homines de tons lesétats
et de toutes les nations sont ëgalement bien reçus
Avant d'insérer dans Ics régleinens de votre hópital
One clause aussi barbare , it fallait effacer de sa ía-
çade l'inscription qu'elle Porte, pour y substituer
cello que IC Dante avait tracëe a la porte des
enfers.
Nous savOns bien que les homines, coinmecorps,
ont souvent a se défendro d'un entramnement de gé-
nCrosité et de pitié auquel cc serait un devoir pour
eux d'oheir coinine individus. Les adininistrateurs
des deniers publics sont tenus is une prévoyance rC-
glenientaire qui ne doit pas composer avec les pres-
criptions d'unc sage economic. Puis , en opposition
an sentiment de compassion et de charite que Dieu
a place an cceur de l'hoimne, it y a L'instinct de con-
servation qui luidictela lnaxiinc : u Pourtoi d'abord,
pour ta, faniille , pour ta cute ; et pour les autres
ensuite , slit en reste. " Ceux qui sont charges do
veiller aux iutérêts de la grande fawille civile , et
qul en connaisselit los ressources, doivent sansdoute
les réler en vertu de La maxisne précedente ; trials
pour Dieu , n'y a-t.il jauiais d'occasion oil Ic pére Ic
plus idolâtre de son fits enlèverait a cc fits son inaii.
teau pour en coUvrir une nudité nécessiteuse etsal-
guante que la inisére aurait jetée i sa porte? Et n'y
a-t-i1 pas égaleinent des CirconstanCes telles ou Uli
administrateur , quclque imbu qu'iI soit do sagesse
administrative , dolt faire ulëchir la rigidit d'un re-
glement do comptabilité devant Ia loi des lois, ceDe
.de I'humanitë?
On conçoit qu'iI ait etC nécessaire , en these gC-
nérale , de tracer des bontes a l'hospitalité d'i.ui ho-

pital ; inais on no concevra jalnais , sans La plus
étrange aberration de l'esprit , qu'un hôpieal puisse
Se feriner devant an accident foudroyant qul , sous
peine de la vie , ne coluporte aucun retard dans les
soins qu'il rëclame. Cc souL là do ces cas dont Pap-
préciation devrait We Iivrée a la science et a la sa-
gesse des inédecins de I'établisseinent de charité; et
leur enlever cet attribut do Leur mission , c'est a-la-
fois outrager la science et L'liumanité.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher