Keywords

Add keywords

.-

.-
Nous avons bien des foispark des dangers qu'iI y
a de laisser béantes des ouvertures de matnières
abaudonnées , et cependant nous ne voyons pas
que , dans certaines campagnes , les niaires se &oient
occupés de Ics faire combler. Ainsi , on nous crit
de Sierville que , tout récelnment , une vache est
tombée dans une inarnière percée depuis plus de
deux ans , et que plusieurs autres Lnarnières Se
trouvent encore dams ja commune , recouvertes
seulement d'une on deux bourrées.
iNous no saurions trop appeler l'attention des
naires des conununes rurales sur un sujet qui int-
resse a un si haut point la sreté pablique.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher