Keywords

Add keywords

I leur improvise d'un air

I leur improvise d'un air
instant dons sa tête ce qu'ii alhaut dire ,
inspire lea versque voici :
Quand un prince elle épouscra,
Le royaume disparaltra,
Le litre do roi le suivra;
Qui no Fa plus Is donnera
A cetui quideja I'aura.
Le troubadour savait parfaitement to sons do sea paroles, mats
a
personne no comprenant non cette obscure prdicLion , On
l'accueilbit par un éclat de rire. On so rendit ensuite dana Ia
plaine,pour y disputer le prix. Cadnet Vivernent préOccupé
,
du résultat de cette butte ridicule
, vit passel' aprés une denii-
heure d'attente to fauconnier du rot orné de rubans de routes
,
couleurs. II jetait son bonnet en Fair
, danait et riait comme on
fou. C'était eeL imbécille qui venait de gagner La priucesse I
II fit conduit an palais avec tons leg egards et leg honneurs
qu'on aecorde partout a Ia sottise heureuse puts la foule so
dispersa. La foiL vint hientôt en Caduet put aller an rendez- ,
vous quo Sylvine lii avaiL donné. Pendant qu'il rôdail dana leg
environs it ontendit fernier routes leg portes on dedans et
comprit l)ien en effet qu'it n'y avail quo l'escalade qui pfit Ic ,
faire pénétrer dans cone forteresse
, dépourvue ,pourtant de
gardes, do sentinelles
, et qui ne so distinguait des autres miii-
sons que par un berceau treillage place en avant del'entrée
principate et stir le fronton duquet était écrit : Trdne do Iioi.
Ce fut de cc point d'appui secourabte qu'il se servit comme
d'une échelle pour s'ébever jusqu'àla fenétre. lb étaitdéjà par-
venu an haut du berceau depuis quelques minutes
, ci se dis-
posait a frapper doucernent pour avertir as complice ; mais it
s'arrêta quand it Out recennu quo Sylvinie n'était pas seube, et
préta l'oreit)e.
Arlette lea yeux baignés de larmes a sa
, , cc plaignait gou-
vernante du choix quo Ic hasard venait de faire pour dIe d'un
époux tel quo Ic fanconnier ; ci cUe jurait qu'elte ne se sou .
a I'injuste lot do pays -
mettrait point , car son cmur était déjà
donné. Sylvine surprise de eeL liven hardi
, , voutut COflflaiti'e
to noes de b'amant cache; abors Artetle lui avoua en rongissant
No croyez point
qua c'était Ic beau troubadour : cc , madame,
ajouta-t-eIlo, qu'il Wit instruit de mes sentimens ; je n',n ai
jamais pai'té qu'à vous , mats J'almorals mieux me faire reti-.
gieuse an convent de Fauvilto quo d'eu épouser un autre. a

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher