Keywords

Add keywords

-IS,—

-IS,—
Nous avons plus d'urie fois oppelé I'attention de nos
lecteurs sur le contraste tout-à-fait signiticatif qu'oftre Ia
conduite du ministère a I'egard de la Suisse et a I'êgard
de l'Espagne. Comment s'expliquent d'une part les
. ,
aggressionsdirigéescontre un peupleami dont nousavons
a
inleret ménager I'honneur It respecter le repos a en-
, , ,
tretenir leg dispositions bienveillantes, et do l'autre leg
scrupues gut empéchent notre gouvernerneni, lie pour-
taut par un traité solennel a
, assurer , par I'expulsion de
don Carlos le maintien du trône constitutionnel a Ma-
drid, la pacification d'un pays que désolo la guerre civile
et la streté de nos propres frontières? II n'y a qu'uno ex-
plication possible , nous l'avons dit d'une semblahie po- ,
litique : c'est que notre intrépide cabinet est sr , contre
une petite république do l'appui et du concours do tons
,
leg rois absolus, tandis quo la. Salute - Alliance qui en
,
cola certes n'obéit point a
, , on instinct aveugle , ne lui
permet pas de terminer la deplorable guerre d'Espagne ,
dans l'intérêt de la liberté et a l'honneur do la France.
(Sidcle.)
renseignemens donnés par le général Ligniville sur
l'état dans lequel it a trouvé nos garnisons coloniales on t,
dit-on, ouvert leg yeux sur Ic système snivi usqu'à
jour, et depuis que leg chambres out vote Ic Ludget de
Fitifanterie do marine, on a do nouveau réflchi Sw t'or-
ganisation proposée, et it parait quo 'on va se déciderà la
modifier.
L'infanterio do marine et I'inlanterie coloniale ne for-
merajent plus qu'un soul corps. II y aurait quatre-vingt-
hu.t compagnies de cent - vingt hommes, formant no of -
fectif de dix mute cinq cent soixante fantassins ; quaranle-
quatre compagnies feraient le service des colonies, et no
seraientreleves quo tons lesquatre ans par lesquarante -
quatre grands ports quatre autres, dissdmindes dans leg
,
ainsi qu'il a été dit. Cet ensemble compteraitquatre cob-
nels, quatre Meutenans-colonels, seize chefs de bataitlon
et un major. Le ol d pôt serait an port do Brest; leg effets
d'habilbement et de tinge et chaussure y seraient confec-
tionnes pour étre ensuite expédids aux colonies Ct dans
leg autres ports, exceptd Toulon.

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher