Keywords

Add keywords

chainée At un vieillard. Lors qu'fi seize ans elle avait dpousé

chainée At un vieillard. Lors qu'fi seize ans elle avait dpousé
M. de Leurtal Amdlie n'avait pas renoncO a I'amour eli n
, ,
avait pas encore pensd et cUe était trop honnCte femme et
trop reconnaissante pour y avoir pensd pendant son manage. ,
Mais depuis qu'elIe avait perdu M. de Leurtal , lea hommages
mCmes qui lui déplaisaieut lul avaient fail entendre un mot
auquel cue rCrait quand elle no l'entendait plus
, et qui Iui pa-
raissait devoir We doux a éconter darts une voix qui copendant
n'aurait pas encore pailé. Elle avait beau mépniser l'amour
qn'ofl lui jurait , elle ne le mCprisait qne parce qn'elle sentait
en cite qu'iI y en avait un entire qu it y en avait un mcii-
leurqu'elle pourrait inspirer, puisqu'eIle pournait Ic rendre. ,
Explkiuez poUrquOi la plante , qui d'abord a poussC droite et
penche et Be tord rampe on s'Clance pour
forte it I'ombro , so ,
gagner un rayon du soleil quand Ic tems ae lafforaison est venu,
a l'age de sa pubenté le ccjur aspire
et 10 VOUS dirai pourquoi , ,
lamour poUrquOi it Sc tord et sepenche comme la flour pour
t , ,
s'ouvnir & cc soleil qu'iI n'a pas Va , mnais dont les rayons ma-
gnétiqUcs l'appellont a travers tons les obstacles. Amélie n'ai-
inait pas ; en epousant M. de Forts , elle n'eüt fait to sacrifice
d'aucun amour Si CO fl'eSt do l'amour lui-niême ; elle
, mi ni Ic passé ni le present
n'ahandonnait pour , asiles étroits
et deserts quo sa vie calme n'a'ait peuplés d'aucun grand sou_
venir ; mnais die Iui donnait l'avenir, cc vaste champ ofi court
et boudit l'espCrance jeune , cc riche domaine que Dieu nous a
fait sans iimiles visibios I
Conuno elle avail etC heureuse avec M. de Leurtal, AmClie
dont to conir savait vivre do pea, s'Ctait resignCe a un bonheur
pareil avec M. de Fords ; mais des qu'elle avait soupçonne
qu'ello n'aurait pas niême celui-IA, Ia voix intCnieure qu'elle
avait fail tame s'etait levee pour crier qu'il lui en fallait un plus
.rand.Oh 1croyez - moi, toutos los passions humaimies oct do
es Clans qui los rCvèlent a cues-memos. Cc fat fi l'heure ofi
Louis XIV rellisa no regiment an prince Eugene, Quo colni-ci so
dit qu'iI Ctait fait pour commander des armées. Ce fat fi l'ius-
tant ofi la modesto et froide espéranco d'AmCIie liii Cchappa,
qu'elle s'Ctonna do Wen avoir pas concu une plus belle et p)us
euivranta. Et cosnme tout cola miarmurait en die, comme ele
s'Ctonnait tout à-la-fois de son trouble et de sos désirs, elle leva
les yeUX et apercut ceux d'Anselme attaches stir cite. Elle en
rotigit do pudeur ; it lui sembla quo to regard de ce joune honimne
eCt øCnétré dans son ame, et oCt deviné tonics sos agitations,
._.
et siie sentiment involontaire qu'elle Cprouva a ce moment oCt
osé parler,, cue so fCt pout-étre Ccrieo : Vous étcs d'uue
Ctrano curiositC, monsieur I
Mats cola no fiat pas dit, et AmCiie, encore plus troubiCe par

on aucune manière de la sante des sauveteurs. Cc sent do
s i mples Ieçons sur l'application des moyens reconnus to
plus gCndratement eflicaces dans Ic traitement des noyCs,
l'ordre successif suivant lequel us doivent être admi-
nistrés , enfin, l'indication et Jo mdcanisene des ingénieux
appareihs imagines pour atteindre ce but do maniCre a
,
les rendre familiers aux personfles qui so trouvent le plus
souvent appel&s a en faire usage.
Pour donner une We exacte de la manière d'employer
los instruniens contenus dans tes boites de secours , Jo
devrais nécessairement avoir a ma disposition l'une do
cesboltes. J'ai l'espoirque sousfort peu detems l'adminis-
tration supCrieure, qui s'occupe activement d'établir sur
une grande Cchelle un service rCgulier et convenable do
secoursunit noyCs sur tout he littoral de la Seine jusu'k
,
Ia mer , ,me fournira les moyens dont je suis aujourd hui
dCpourvu.
fe n'ai pas besoin de vous dire qn'il ne s'agit pas
davantage de faire un cours de chirurgie spécialement
applicable a la marine
, cc soot de ces connaissances qui
no s'improvisent pas, et qui deviendraient plus dange-
reuses qu'utiles Ii des marins privCs le plus comwiunétnent
des premiers diCmcns de l'anatoniie.
AgrCez Monsieur le rCdacteur l'assurance do ma
, , ,
consideration la plus distinguCe
AVENEL. ,docteur-mddecin.
- - --

Afficher/Cacher

Afficher/Cacher