Corrections de texte

le caractère distinctif : j'éloignerai tout autre souvenir. Je connois l'autorité & la puissance d'un
Le Journal de Rouen mercredi 13 mai 1789 souvenir. Je connois l'autorité & la puissance d'un , page 3
article
ChangéeParAnciennes lignesNouvelles lignes
2013-08-07 18:21:23.0quikoo2013attaché de tout temps aux priricipes de la
qu'on peut demander à un Souverairi , le pre-
M. le Garde-des-Sceaux parla enfuire pen-
dans une demi-heure , après quoi M. Necker
attaché de tout temps aux principes de la
qu'on peut demander à un Souverain , le pre-
M. le Garde-des-Sceaux parla ensuite pen-
dant une demi-heure , après quoi M. Necker
2013-08-07 18:18:50.0quikoo2013le caractère distinctif : j'loignerai tout autre
le caractère distinctif : j'éloignerai tout autre
2013-08-07 18:17:51.0quikoo2013M. Ic Garde-des-Sceaux parla enfuire pen-
M. le Garde-des-Sceaux parla enfuire pen-
2013-08-07 18:17:35.0quikoo2013plus amplemenrmesintentions & j'aiordonne
au Dire&eur-Général des Finances de vous on
expofer i'Ctat.
dant une demi-heure après quoi M. Necker
prononça no difcours ue rious ferons con-
noltre aulli-tôt qu'iI paroltra.
,
,
,
plus amplement mes intentions & j'ai ordonné
au Directeur-Général des Finances de vous en
exposer l'état.
dans une demi-heure , après quoi M. Necker
prononça un discours , que nous ferons con-
noître aussi-tôt qu'il paroîtra.



2013-08-07 18:14:20.0quikoo2013c'eul enfin to prix que j'attends de la droiture
Pen pies.
c'est enfin le prix que j'attends de la droiture
Peuples.
2013-08-07 18:13:43.0quikoo2013profpérité du Royaume ! c'eft to fouhait de
moo cur, c'ef't le pins ardent de mes vux,
prospérité du Royaume ! c'est le souhait de
mon cœur , c'est le plus ardent de mes vœux ,
2013-08-07 18:11:42.0quikoo2013e caraere diflnc'kif: jéloignerai tout autre
fouveni r.
Ye connois l'autorité & Ia puifThnce d'un
Roi julie au milieu d'un peuple fidele &
attaché de tour temps aux priricipes de Ia
Monarchie : i t s ontfairla gloire & I'cIat de
la France; je dois on étre Ic foutieu & je le
1erai conl'tammenr.
,
Mais tour ce qu'on pent attendre du plus
tendre intért au bonheur public tout ce
lqu'on pent demander un Souverairi, le pre-
mier ami de fes Peuples vous pouvez vous
devez I'efpércr de mes fentiments.
PuiWe, Meffleurs, tin heureux accord régner
dans cette Affernblée, & certe époque devenir
jamais memorable pour le bonheur & la
a ,
, ,
,
le caractère distinctif : j'loignerai tout autre
souvenir.
Je connois l'autorité & la puissance d'un
Roi juste , au milieu d'un peuple fidele &
attaché de tout temps aux priricipes de la
Monarchie : ils ont fait la gloire & l'éclat de
la France ; je dois en être le soutien & je le
ferai constamment.

Mais tout ce qu'on peut attendre du plus
tendre intérêt au bonheur public , tout ce
qu'on peut demander à un Souverairi , le pre-
mier ami de ses Peuples , vous pouvez , vous
devez l'espérer de mes sentiments.
Puisse , Messieurs , un heureux accord régner
dans cette Assernblée , & cette époque devenir
à jamais mémorable pour le bonheur & la